Valider avant de dépenser

Un défaut récurrent chez les jeunes entrepreneurs consiste à lancer des développements informatiques chronophages et coûteux avant de valider le marché.

Et pourtant c’est (parfois) si facile!

Un exemple en cours au Venturelab ?

Ryan Kassir a intégré notre structure avec un projet d’application permettant à l’utilisateur de chercher et de trouver des partenaires pour jouer un match de foot.
Après un fructueux brain-storming avec Fred Ooms (ID Campus), plutôt que de dépenser des milliers d’euros en développement et en publicité, il a été convenu de tester l’idée d’une manière extrêmement simple. Ryan a distribué sa carte de visite en juin auprès d’étudiants avec un message clair :

vous voulez jouer au foot, appelez-moi et je vous trouve des partenaires.
Résultats : 15 matches organisés avant l’été. Et une première base de 120 contacts.

Pendant l’été, Ryan a utilisé ses contacts au Liban et au Sénégal et sa présence à Dubaï pour confronter son projet au marché de la même manière. Et cela a marché !

Phase deux: nous testons à nouveau l’idée à la rentrée, mais avec un dépliant plus complet, professionnel, qui renvoie à un site (très simple) où les candidats peuvent encoder leur profil et leurs demandes. Ce leaflet est distribué actuellement à l’ULg, aux Erasmus et en divers lieux adaptés.

Objectifs : confirmer la validation et élargir une base de donnée.
Dans quelques semaines nous ferons le bilan. S’il est positif, alors cela vaudra la peine de passer à la troisième phase

 

Phase trois: créer une application et établir un business-plan basé sur des expériences réussies et pas sur une simple intuition d’entrepreneur.

Prétotypez, prétotypez, il en restera toujours quelque chose !

 

 

 

 

BeAngels et VentureLab