Une exposition inédite à Liège :

L’artiste et entrepreneur Artan Rushidi transforme des baskets en de véritables œuvres artistiques.

Spontanée, généreuse et empreinte d’émotions, la pratique artistique d’Artan Rushidi détourne les codes de l’expression et bouscule les attentes. Le jeune artiste belge réalise des œuvres d’art sur un support hors du commun : des baskets. Dans une volonté de partage avec le public, il organise sa première exposition au Moment de Liège, le 7 et 8 novembre. Une expérience qui se veut profondément humaine, multi-sensorielle et surtout, haute en couleurs.

Artan Rushidi, artiste et entrepreneur

Réaliser des œuvres d’art sur des sneakers, c’est le projet « ARTIK », porté par Artan Rushidi, 21 ans, étudiant en architecture à l’Université de Liège. Ce dernier met à profit son talent artistique pour transformer vos baskets en de véritables œuvres uniques. Passionné par le dessin et la conception, Artan est arrivé en Belgique en 2010, après avoir passé les dix premières années de sa vie en Macédoine du Nord.

Le début de cette aventure a commencé avec le covid. Temps libre propice à la réflexion et perte de son travail étudiant, il décide de se lancer. D’un point de vue pratique, la réalisation des paires customisées a nécessité une profonde étude technique. Quelle peinture utiliser ? Comment l’appliquer ? Comment la rendre résistante ? Un ensemble de questions auxquelles Artan a dû répondre pour rendre ses dessins plus résistants à l’eau et aux salissures.

En janvier 2022, le nom d’ARTIK se répand sur les réseaux sociaux. Rapidement, le projet prend de l’ampleur et l’engouement se propage. Sa popularité, il l’a doit également à la visibilité grandissante que ses œuvres reçoivent auprès des personnalités publiques. Récemment, Typh Barrow a porté une de ses réalisation sur le plateau de THE VOICE Belgique. En mars 2022, il a remporté le prix de la confiance remis par BNP Paribas Fortis, lors du Sommet des Entrepreneurs organisé par le VentureLab, un incubateur de start-up pour jeunes entrepreneurs par lequel Artan est accompagné.

Mon rêve, en tant qu’artiste et entrepreneur, serait de collaborer avec le monde de la mode, de proposer des créations uniques, de parcourir le monde grâce à mon projet et d’utiliser une partie des bénéfices pour aider des œuvres caritatives.

D’une commande à l’autre, Artan développe son talent et perfectionne ses différentes techniques : peinture, dessin, tissus, marbrage … Ou encore l’effet terrazzo, qui réutilise les chutes de marbres ou de pierres semi-précieuses et donne un rendu texturé unique à la chaussure. Mais la technique, pour Artan, n’est pas une fin en soi. Il s’agit avant tout d’un vecteur de communication pour transmettre des émotions fortes.

Pour toute personne désireuse de découvrir son travail, Artan organise une exposition le 7 et 8 novembre au Moment de Liège (rue bonne fortune, n°17). Exposition pour laquelle il a créé 24 paires uniques :

Chaque paire a son histoire, sa mélodie, son petit film et son écriture. L’objectif est d’aborder des sujets percutants sous plusieurs angles et de déclencher des émotions. Au-delà des mots et des apparences, je pense que seules les émotions véritables atteignent les cœurs et reflètent notre propre sensibilité. Dans un monde si étrange, submergé d’informations, je veux partager ma façon de voir les choses en traversant les couches superficielles pour atteindre l’essentiel.

A contre-courant d’une exposition classique, Artan nous propose de vivre une véritable expérience, un voyage multi-sensoriel :

J’aimerais apporter une nouvelle manière de voir le monde dans lequel on vit, un nouveau regard, qui questionne et sensibilise le public par le biais de divers supports artistiques : il y aura bien entendu mes créations, mais également des courts-métrages, de la peinture, de la littérature, de la photographie, de la danse et de la musique. 

Alors, vous venez ?

Lancement de Get Your Way, la start-up des lunettes connectées En boucle dans vos oreilles : Zoé Joséphine lance son single « Paris »