Quel sens a l’indépendance?

“ Si vous lisez ce texte, c’est que vous avez été élevés et nourris par vos parents, qu’ils ont pris soin de vous, que vous êtes allés à l’école, que beaucoup de gens vous ont instruit, vous ont vêtu, vous ont permis de travailler, que vous avez gagné de l’argent dans un travail utile pour autrui, que quelqu’un a monté votre ordinateur, que des employés travaillent tous les jours pour l’électricité, qu’un maçon a construit votre logement (…)Pour faire vivre tout ce monde-là, les entreprises ont besoin d’électricité, les gens ont besoin de manger et sont dépendants de quelqu’un qui élève du bétail ou plante des légumes ; pour cela il faut des graines et de l’essence, des terres, des agents immobiliers et des banques. Sans interdépendance, nous sommes impuissants, nous n’existons pas, nous mourrons. Nous sommes dépendants de la bonne volonté d’autrui pour subsister.”

Ce passage, écrit par Eric Brabant, illustre bien le concept d’interdépendance entre tous les humains et la Nature.

Dans la même optique, l’entrepreneur qui vend un produit ou un service dépend de nombreuses personnes (clients, fournisseurs, employés, partenaires …) et de nombreuses ressources naturelles (ne serait-ce que le papier). Si l’un de ces maillons venait à disparaître, l’équilibre de l’entreprise en serait bouleversé.

Conscient de cette réalité, comment faire de cette interdépendance une réelle force pour votre business ? Comment faire pour garder en tête ces liens ténus entre tous les éléments et personnes qui composent notre société ? Comment s’assurer que nous avons un impact sain vis à vis de toutes ces parties prenantes ?

Afin d’être résilient dans son écosystème, l’entrepreneur devra analyser les différents maillons de la chaîne dont il fait partie et voir comment renforcer les liens et prévenir les dangers à court ou long terme de la disparition de l’un d’entre eux. C’est une précaution qui est souvent oubliée car l’entrepreneur vit dans l’instant présent, sans connecter ces questions à son quotidien. Cette analyse ne fait-elle pas partie de la stratégie d’une entreprise ?

Si nous tournons la question dans l’autre sens, l’entrepreneur a un impact sur ses ressources et parties prenantes : qu’est-ce que votre disparition engendrerait ? Qu’est-ce qu’une erreur humaine provoquerait dans le réseau dont vous faites partie ? Quelle répercussion vos décisions ont-elles sur votre environnement ?

On remarque rapidement que “l’indépendant”, selon le vocable souvent utilisé pour définir l’entrepreneur, ne l’est pas tant que cela. S’il a démontré ses qualités d’indépendant en prenant l’initiative de créer son projet, le chef d’entreprise devra tôt ou tard accepter que son sort soit lié à celui de ceux qui l’entourent. L’indépendant est seul maître de son navire mais il navigue dans une mer où chaque espèce a sa place et où un changement de cap pourrait avoir des conséquences (positives ou négatives) pour tous.

Et si l’entrepreneuriat était la seule voie qui fait sens ? J’ai quitté mon super job à Londres pour gérer ma startup à temps plein!