Le VentureLab a eu de la chance que la Loterie Nationale accepte de soutenir le Sommet de l’Étudiant Entrepreneur. Heureusement, nous n’avons pas dû parier, ni gratter pour les avoir à nos côtés et profiter de leur expérience durant un workshop inspirant : « La chance de l’entrepreneur : la vision du CEO de la Loterie Nationale ».

 

Une conférence durant laquelle Jean-François Mahieu, le porte-parole de la Loterie Nationale, a expliqué comment le facteur chance pouvait avoir une influence sur notre vie professionnelle et sur la réussite d’un projet. En effet, il est important de garder à l’esprit que l’on peut être le plus brillant, avoir la meilleure idée et tout de même échouer par manque de chance, c’est la théorie du hasard développée par la Loterie Nationale. Le plus important est de continuer à y croire et d’oser se lancer à nouveau. Un échec ne signifie pas qu’on est nul et que l’on n’y arrivera jamais. C’est une opportunité de rebondir et d’améliorer son projet. Le souhait de la Loterie Nationale est de déculpabiliser les entrepreneurs qui ne réussissent pas du premier coup et de les encourager à continuer.

Belgique – France : le début d’une belle amitié entrepreneuriale W.IN.G by Digital Wallonia, un allié de taille pour les start-up numériques