Le VentureLab en 2021 : une même direction, une nouvelle directrice

Le VentureLab a fêté ses 6 ans, ce 24 novembre 2020. Le VentureLab c’était un pari un peu fou qui a commencé son aventure Rue Louvrex dans un garage (comme toute histoire entrepreneuriale finalement) ! Le VentureLab, c’est aujourd’hui une belle entreprise et une famille au service des jeunes entrepreneurs.

Vous avez peut-être accompagné ses premiers pas ou enchanté de votre GNIAC une partie de son existence. Personnellement, j’ai eu la chance d’en être la directrice pendant sa tendre enfance. Chaque jour (enfin presque ! ), les jeunes m’ont bluffée par leur engagement et leur quête de sens. J’ai vu des yeux briller d’être entrepreneur et de s’engager pour l’avenir. Le VentureLab a quelque chose d’unique : permettre aux jeunes de concrétiser leurs idées (de la plus dingue à la plus pragmatique) grâce à un carré parfait. C’est simple, ça marche, c’est le VentureLab.

Accompagnée de la bienveillance et la grande expérience des fondateurs, j’y ai découvert plus de 600 jeunes désireux d’entreprendre, plus de 50 entreprises sponsors ou bailleurs de fonds (et presqu’autant de partenaires), plus de 25 entrepreneurs confirmés désireux de transmettre leur expérience et plus de 800 experts. Je suis marquée par la confiance grandissante de notre communauté envers la nouvelle génération et sa capacité à créer de la plus value économique mais surtout de la plus-value pour le monde.

Sophie Joris

Je l’ai aussi vue dans le mode de management du VentureLab, dont Sophie était la figure de proue.

Amoureuse de l’entrepreneuriat des jeunes, j’ai été marquée, depuis le premier jour, par la cohérence que Sophie a insufflée dans chacune de nos actions pour faire vivre nos valeurs au service de notre raison d’être : Student Entrepreneurship for Change.

  • Liberté de décider : être entrepreneur, c’est décider. Être directrice ou collaborateur du VentureLab, aussi. En interne, on respecte la décision prise par les uns et les autres et cela s’assortit de la liberté de faire des erreurs et de progresser.
  • Entrepreneur : chaque individu qui passe la porte du VentureLab est considéré comme un entrepreneur : avec ses ambitions, ses talents, sa capacité créative et d’accomplissement. En tant que collaboratrice pendant près de 3 ans, cette confiance «à priori» m’a donné des ailes.
  • Utilité : la collaboration avec un jeune entrepreneur s’arrête si elle n’est pas perçue comme étant utile pour lui. Parallèlement, chaque décision prise par les membres du carré parfait est évaluée à l’aune de son utilité pour notre mission auprès des jeunes entrepreneurs.
  • Ask the Boy : les besoins du client sont au coeur des décisions de l’entrepreneur qui veut créer une entreprise pérenne. Cette valeur (à la formule empruntée à Baden Powell) vit au sein de l’équipe accompagnante pour que chaque minute de travail soit cohérente avec les besoins de nos bénéficiaires.

Ces valeurs font partie intégrante de la direction que Sophie a ancré dans l’entreprise. A tel point qu’elles se retrouvent aujourd’hui naturellement dans les ambitions de son nouveau projet.

Aude Bonvissuto

Si j’ai apprécié suivre plus de 106 histoires entrepreneuriales au VentureLab, je ressens l’envie de construire ma propre aventure entrepreneuriale. Et puis…les crises n’arrivent pas par hasard, elles sont là pour réorienter une trajectoire. Alors, suite à cette année 2020, quelles sont les réelles solutions pour rester complice des entrepreneurs ?

Si j’ai l’intime conviction que les entrepreneurs ont le pouvoir de bouger les lignes et créer les solutions aux enjeux de société, j’observe aussi que les entrepreneurs vivent des parcours humains et professionnels aux multiples obstacles.

Si le VentureLab permet à l’étudiant de devenir entrepreneur, la SMALA permet à l’entrepreneur de devenir un chef d’entreprise ambitieux et pérenne. Toujours complice des entrepreneurs, je veux aujourd’hui répondre aux besoins opérationnels et stratégiques des entrepreneurs ambitieux en affaire et en impact. La SMALA sera la première famille d’entrepreneurs, leviers d’un avenir durable.

Tremplin des entrepreneurs de demain, le VentureLab garde la même direction mais change de directrice à partir de ce 01 janvier. Aude, ma complice depuis 3 années, a la volonté de répondre aux enjeux du VentureLab avec agilité, réflexion et passion. Elle a l’avantage de notre complémentarité (et m’a d’ailleurs beaucoup impressionnée!) et une belle connaissance de notre métier. Elle a toujours répondu avec talents à sa fonction d’accompagnement des jeunes entrepreneurs, à ses enjeux de project manager et à ses objectifs de fidélisation des entreprises partenaires. En gardant un point d’honneur à répondre de mieux en mieux aux besoins des jeunes désireux d’entreprendre, elle guidera, j’en suis sûre, l’avenir prometteur du VentureLab.

 

Sophie Joris

L’entreprise, qu’elle soit créée par un jeune entrepreneur, qu’elle soit publique ou privée, est à mes yeux, toujours et avant tout une histoire humaine, capable de changer le monde. En 2021, le monde sera encore bel et bien dans cette mutation qui avait inspiré la création du VentureLab en 2014.  Plus que jamais, je souhaite que nous avancions ensemble vers plus de résilience : résilience en interne et résilience à diffuser auprès de chaque jeune entrepreneur qui doivent être capables d’accueillir le changement et de l’accompagner.

Dans cette optique, chère communauté, vous avez vous aussi un rôle à jouer aux côtés des jeunes entrepreneurs. J’ai conscience de la richesse que vous représentez pour eux et pour leurs entreprises, et je ressens combien la résilience repose sur la coopération. Car c’est elle qui est capable de créer des opportunités gagnantes pour tous.

 

Pour suivre les aventures de Sophie : www.lasmala.be.

Pour vous connecter à Aude et découvrir son parcours : https://www.linkedin.com/in/audebonvissuto/

Portrait de Aris, fondateur de Yaka Afrotoria