Le contrat Tacite permet aux musiciens d’augmenter leur revenu grâce aux images partagées.

Lancée au VentureLab en 2015 par trois étudiants de la Haute École de la Province de Liège passionnés par le monde de la musique, la start-up Tacite propose aux artistes d’obtenir une meilleure rémunération de leurs prestations si celles-ci sont filmées et diffusées sur les réseaux sociaux. Basée sur les droits à l’image web, elle permet aux artistes d’être moins taxés et d’augmenter leurs revenus.

Article - La libre
Faire partie d’un programme d’incubation : un gage de réussite « TrustUp »: les meilleurs professionnels pour votre maison